Actualités

Message de notre curé – Remise de la charge de Mgr Michel Aupetit

Paris, le 2 décembre 2021

 

Bien chers amis,

Le Pape François a donc finalement accepté la remise de la charge de l’archevêché de Paris demandée par Mgr Michel Aupetit.

Assurément, le Saint Père a voulu « préserver le diocèse de la division que provoquent toujours la suspicion et la perte de confiance » comme l’affirme lui-même Mgr Aupetit.

Le départ de notre archevêque nous affecte et nous rend triste, non seulement à cause du climat pénible et douloureux qui a dominé la semaine dernière mais aussi parce qu’entre un évêque et son diocèse, existe un lien très fort de paternité et même, sacramentellement, d’épousailles ! Cela ne se défait pas brutalement sans souffrance.

J’ai pu partager un temps ma mission avec et auprès de Mgr Aupetit. Je puis assurer, quoiqu’on ait pu penser de telle ou telle de ses décisions, qu’il a un grand amour du Christ et qu’il était totalement donné à sa lourde charge. Il l’a assurée avec une vraie liberté, une grande force et un profond dévouement, particulièrement pour les personnes pauvres et vulnérables. Avec lui, nous en rendons grâce à Dieu. Qu’il sache qu’aujourd’hui, nous prions, avec ferveur, pour lui afin que l’Esprit de Dieu lui donne paix et consolation.

Nous confions aussi notre beau diocèse de Paris à la protection de Notre-Dame de Paris et de Saint Denis, pour qu’il puisse poursuivre sa route, serein et fort, dans l’élan initié par nos derniers archevêques.

Cette étape douloureuse que traverse le diocèse est, une fois de plus, un appel pour chacun de nous à nous recentrer sur le Christ, l’unique pasteur de son Église.

C’est Lui qui nous dit : « Confiance, n’ayez pas peur »,

C’est en Lui que, toujours, nous acceptons et comprenons le chemin qui s’ouvre devant nous.

L’Avent, commencé dimanche, nous invite à entretenir dans nos âmes l’attente et l’Espérance.

Ces difficultés successives qu’affrontent notre Église en France et notre diocèse qui a une grande énergie pastorale, ne doivent pas éteindre en nous cette flamme de l’Espérance.

 

En communion de prière.

 

Mgr Bruno Lefevre Pontalis, curé
perebrunolp@yahoo.fr

Seigneur Jésus,
Nous formons ton Église à Paris.
Une Église vénérable qui, aujourd’hui,
Traverse une période difficile
Alors que la quitte le pasteur que tu lui avais donné.
Nous te prions pour lui.
Donne-lui ton Esprit de consolation et de Paix.
Nous te rendons grâce pour la charge qu’il a exercée
dans notre diocèse et pour l’élan missionnaire qu’il nous a communiqué.
Fais grandir en nous l’Espérance en cette période douloureuse.
Nous cherchons ensemble la volonté du Père.
Toi qui nous Le fais connaître,
Fais grandir en nous la foi.
Nous désirons être des disciples,
Témoins de ton amour et de l’Espérance ici et maintenant.
Toi qui as affronté et vaincu la mort pour nous,
Fais grandir en nos cœurs la charité.
Nous reconnaissons notre faiblesse.
Toi qui es le Chemin, la Vérité et la Vie,
Envoie ton Esprit Saint.
Pour que par l’intercession de Notre-Dame et de saint Denis,
Notre Église soit, à Paris, un témoin fidèle de son Seigneur.
Amen.

8 commentaires

  1. Je ne comprends pas la décision du PAPE. Il faut savoir pardonner
    L’archevêque AUPETIT est un homme extraordinaire d’une grande bonté. Je l’ai vu à la messe à ST FRANCOIS DE XAVIER. Prions pour lui. Je ne comprends pas exactement ce qu’on lui reproche. De toutes façons il est visible que beaucoup cherchent à nuire à la religion catholique.La FRANCE quoiqu’en pense certains est un pays chretien.

  2. Alain Villeroy de Galhau

    Un grand merci, Monseigneur, de votre message qui me réconforte. Denyse, de Là-Haut, est à nos côtés et prie tout près du Seigneur pour que Monseigneur Aupetit surmonte l’affreuse et injuste épreuve qu’il subit .
    Nous écoutions toujours ses homélies du dimanche soir sur KTO , à la fois profondes , réalistes et accessibles à tous .
    Dans la tristesse et néanmoins l’espérance,
    Fidèlement vôtre.
    Alain Villeroy de Galhau

  3. Merci pour votre foi et votre espérance,votre soutien tant aux fidèles qu’ à notre archevêque

  4. Je suis très étonnée que le Saint Père, le pape a accepté si rapidement la démission de Monseigneur Michel Aupetit de sa fonction d’archevêque. Le diocèse de Paris, Dieu lui avait donné le meilleur, le parfait. Après, médecin des hommes, soigner les malades, devenir , médecin des âmes  » Je suis venu pour qu’ils aient la vie et la vie en abondance », sa devise que le Saint Esprit lui lui donnait tous les matins dans ses prières. Je veux qu’il sache que je le soutien et l’encourage par mes prières pour surmonter cette rude épreuve , surtout injuste. J’espère que la Sainte Vierge Marie va le sauver et le sortir de cette intrigue, Monseigneur qui a tant prier pour sa reconstruction. Prier c’est vivre, c’est construire une relation avec Dieu. Dans ces moments de détresse, j’aimerais être près de Monseigneur et prier avec lui. Ce soir, 18h30, messe à St Germain l’Auxerrois, comme tous les dimanches sur KTO je vais l’attendre et encore des grosses larmes. Monseigneur nous vous aimons comme le Christ nous aime.

  5. Merci pour ce message compréhensif du désarroi des fidèles qui n’est pas pris en compte dans cette épreuve . Il est d’abord inadmissible qu’une poignée de personnes , très en lien avec les médias ……, puisse détruire tout un diocèse qui appréciait tellement Monseigneur Aupetit , comme nous l’avons démontré à St Sulpice .
    Il est étonnant aussi que le Pape ait accepté si rapidement la remise de charge de Monseigneur Aupetit sans l’avoir même rencontré…..
    Pouvons-nous faire remonter au Pape , par l’intermédiaire du Nonce, le désarroi des fidèles de tout un diocèse et même plus ?

  6. quel dommage qu un homme humble comme lui puisse etre pousse vers la sortie le pape devrait le rendre a son diocese

  7. Pourquoi notre Saint Père le Pape à accepter votre démission Monseigneur ?. Vous, notre Sauveur, notre pasteur qui veillait, qui protégeait ses brebis avec une tendresse infinie remplie de douceur et d’espérance. Un archevêque qui remplissait sa charge avec une grande force et un grand dévouement pour les personnes pauvres et faibles. Je suis désespérée de ne plus vous voir et entendre vos paroles réconfortantes. Que le Seigneur Jésus vous donne la force de l’Esprit Saint pour affronter cette épreuve que vous vivez et le courage de vivre dans la joie pour nous revenir rapidement. On vous aime Monseigneur comme Jésus nous aime tous!

Laisser votre commentaire

Renseignez votre nom
Merci de mettre un commentaire.

Prochains évènements
Dernières nouvelles